Mon week end à Marseille chez Belinda

Suite à un vol très matinal samedi matin, J’atterris à Marseille ou j’aurais la chance de voir mon premier match de l’Olympique de Marseille.

C’est la première fois que je me rends à Marseille, et grâce à l’application FreeCouch4Fans j’ai pu trouver un logement chez Belinda. FreeCouch4Fans fonctionne de la même façon que Couchsurfing mais celui-ci est destiné au fan de footballs (et de sport en général). Les supporters locaux peuvent les jours de match offrir d’héberger gratuitement, afin de partager avec les amoureux du ballon rond du monde entier pour une ou 2 nuits. C’est donc une super idée de rassembler les fans et cela permet de vivre une super expérience.

Lors du premier jour, mon hôte Belinda me fait visiter Marseille, une ville vivante et fascinante. Nous visitons la Cathédrale, le Vieux Port et flânons à travers les nombreuses zones piétonnes. Nous passons ensuite toute l’après-midi sur la plage.
Pour le repas, j’offre à mon hôte de lui cuisiner un plat typique Allemand. Au menu de ce soir : Fricadelle et bière allemandes.
Marion, une sud-africaine fan de l’OM arrive durant la soirée et passera également la nuit chez Belinda afin de pouvoir assister à la rencontre du lendemain.

Le Vélodrome est tout simplement éblouissant, une merveille de stade. Ce qui le rends encore plus impressionnant c’est son ambiance extraordinaire, portée les nombreux groupes d’Ultras. En effet aussi bien le virage Nord que Sud contribue à cette atmosphère électrique. Cerise sur le gâteau, Marseille l’emporte 4:0 dans un match spectaculaire contre Guingamp, l’adversaire du soir.

Belinda fut un hôte très sympa et nous avons eu d’intéressants échanges durant mon séjour.
Ce fut donc un week-end super intéressant à Marseille et couronné de succès !

Merci Belinda et FreeCouch4Fans.

Tim Sontag

Un ultra marseillais qui voyage pour tout les matchs depuis Carcassone grace à #Freecouch4fans

Nouvelle aventure dans cette saison avec la réception de Rennes au stade vélodrome pour le compte de la 3eme journée.
Mathieu président de la Section OM Occitanie fait comme chaque semaine les déplacements depuis sa ville natale Carcassonne avec les membres de sa section.
Au total plus de 50 fadas traversent la France et l’Europe pour venir mettre le feu au stade vélodrome.
Ils se réunissent régulièrement pour préparer leur déplacement, aussi bien à domicile qu’à l’extérieur en coupe d’europe !
De vrai passionné dont j’ai fait la connaissance l’année dernière lors de l’Olympico.

Nos amis et partenaires Football club de Marseille, célèbre chaîne locale a souhaité faire un focus sur ses passionnés qui vivent leur passion loin de Marseille.
En quelques messages, le tournage était bouclé et bien évidemment Mathieu a utilisé #freecouch4fans pour réserver sa nuit du Dimanche soir.

La déception était grande après le match nul arraché au forceps par les protégés de Garcia, nous sommes allés noyer notre chagrin dans un célèbre pub sur la pointe Rouge.
Jusqu’à 2h du mat, nous avons refait le match avec mes amis et mon visiteur du soir s’est bien évidemment prêté au jeu sans langue de bois sur son ressenti d’après match.
Après quelques boissons, nous sommes rentrés afin de se reposer un peu avant le tournage du lendemain chez nos amis du FCM.

Freeouch4fans

Petite escale au Terrasse du port pour un petit déjeuner en bord de mer afin de reprendre des forces avant d’affronter les questions du terrible duo Mourad & Benji journaliste local.
Après 1h de tournage, il était temps de reprendre la route pour Mathieu, direction Carcassonne pour un retour au source après un week end haut en couleur.

 

Vivre l’ambiance Vélodrome

C’est parti pour une année de football exceptionnelle, moi c’est Byllel 33 ans, fan invétéré de la plus grande équipe en France: “Olympique de Marseille”.
Abonné depuis l’âge de 14 ans en virage nord, ma passion pour l’atmosphère autour des terrains m’a conduit à visiter de nombreux stades dans toute la planète. Du Maracana au Vélodrome, Mon kiff c’est de partager ma passion avec des fans du ballon rond.

Freecouch4fans host

Pour cette rencontre entre l’Olympique de Marseille et le TFC nombreux sont les voyageurs qui m’ont contacté via la plateforme Freecouch4fans pour vivre l’ambiance Vélodrome.
l’objectif du jour:
Héberger trois #FREECOUCHERS et faire découvrir la ferveur Olympienne à des fans venus du monde entier.

Présentation des guests du jour:

Evgueni, jeune étudiant sportif venu tout droit de Moscou, immense fan du CSKA Moscou en vacance dans le sud. Il aime découvrir les ambiances les plus chaudes d’Europe, d’Istanbul à Marseille, il attend énormément de son premier rendez vous au vélodrome (que j’aimerai être à sa place et découvrir pour la première fois cette magnifique enceinte).
Eric et son fils viennent de Paris plusieurs fois par an pour vivre de leur passion.
Ils seront mes invités le soir après le match OM vs Toulouse.
Viendront se joindre à nous Anna une jeune New Yorkaise, en vacance à Marseille, Rodrigo et ses 2 amis de Paris, ainsi qu’Aurélien et son frère venus de Suisse, qui découvriront pour la 1er fois la ferveur du Vélodrome.

Départ d’Aix en Provence à 16H30 direction le local des Yankees afin de retrouver les amis de la section Occitanie Dodgers qui se réunissent avant le match histoire de boire un pastaga et refaire le mercato qui tarde à démarrer au grand dam des fans Olympiens.

Les frères Suisses et mes invités du soir viennent se joindre à nous pour découvrir de plus prêt la passion qui anime tout un peuple!
Le roadtrip Marseillais nous mènera à 18h au célèbre Bar l’Olympe à quelques minutes du Vélodrome pour rejoindre le reste des invités autour d’un verre avec un certain René Malleville.

Freecouch4fans hosts and guests

Ambiance festive autour de l’histoire du club, Anne et Evgueni nous rejoignent et partage avec nous ce moment d’avant match qui nous permettent de faire connaissance et d’apprendre quelques chants historiques Marseillais.
19h30, l’heure de rentrer dans l’Arène, des étoiles pleins les yeux, mes invités sont sous le charme…

4 buts plus tard la voix exténuée, il est temps de dire au revoir à nos amis Suisses, New yorkaise et Parisiens.
Retour à la maison en compagnie de mes invités d’un soir.

Nous partageons sur le trajet retour nos plus beaux souvenirs de fans, de Marseille à Moscou en passant par Janeiro, Istanbul, un vrai moment d’échange autour de notre passion.
Nous terminons la soirée autour de la table à discuter de nos projets respectif, il est 2h du mat, le réveil à 7h va faire très mal!!!

Départ à 8h direction la gare saint charles afin de déposer mes nouveaux amis après une nouvelle expérience inoubliable.
Vivement les prochains matchs !!!

Freecouch4fans host and guests

Last day, Semi-final day

Je ressens cette sensation trop rare d’une nuit correcte de sommeil, j’entends de l’agitement dans la pièce d’à côté et me rends compte que la femme de Svyat, Ksenyia est arrivée. Elle est super sympa et aussi amoureuse de la France que Misha qui nous a chanté hier soir l’hymne national français (« La Marseillaise »)

Elle prend le contrôle des opérations et prépare le petit déjeuner et me tends une assiette de sorte de crêpe traditionnelle Russe que sa mère a préparé. Miam.

 

Après le petit déjeuner et quelques discussions, on me propose de faire un tour dans un parc avant mon départ dans l’après-midi. Après m’être préparé, nous sautons dans le métro puis quelques arrêts plus tard et une attente extrêmement longue prenons le monorail qui nous amènera au parc appelé « Le Parc des Réussites Économiques Nationales ». ça sonne très propagande soviétique 😉

C’est donc le symbole des anciennes étoiles (district) et succès de l’URSS (notamment les fusées Soyouz), magnifique tout simplement !
Nous profitons de nos tout derniers moments ensemble en prenant quelques photos ensemble et prenons le chemin du retour.

Freecouch4fans hosts

Nous achetons du Borscht sur le retour, une sorte de soupe à la betterave et de la viande et je termine mes valises. Misha m’offre maillot de son équipe locale avec laquelle il joue, et je lui échange contre mon tee-shirt France qui est peut-être un des derniers accessoires de valeur que j’ai à offrir. Je donne a Ksenyia ma perruque aux couleurs de la France et ell me donne en retour son serre tête de la Russie.

Freecouch4fans gift

Je les remercie pour leur hospitalité et les moments passé ensemble et me commande un Uber en direction de l’aéroport. J’ai l’impression d’être parti depuis plus d’un mois mais ça ne fait que 5 jours ! Je note que mon avion est à l’heure ce qui devrait me permettre de voir une bonne partie du match lorsque j’atterrirais à Zurich.

Pendant que j’attends mon avion devant la porte d’embarquement, j’additionne mes dépenses du voyage:

Dépense standard :

  • Billet d’avion aller-retour ZUR-MOS : 300 EUR
  • Billet pour les quarts de finale : 15000 RUB, 188 EUR
  • Billet pour les quarts de finale d’Andrew : 12600 RUB, 158 EUR

Total : 646 EUR

Dépense sur place :

  • Dépenses quotidiennes sur place moyenne : 66 EUR

Total : 395 EUR

Grand Total : 1041 EUR

Un budget raisonnable surtout quand on compte tout ce que j’ai pu faire (sorties, restaurant, billet de train en plus, billet offert à Andrew, etc.), mais ça valait complètement le coup

Économies sur le logement pour 5 nuits (dépend du budget habituellement dépensé par tout-un-chacun)

  • Petit Budget : 30 EUR par nuit = 150 EUR
  • Moyen Budget : 60 EUR par nuit = 300 EUR
  • Gros Budget : 100 EUR par nuit = 500 EUR

De belles économies !

J’atterris à Zurich seulement 20 minutes après le coup d’envoi et réussi a rejoindre mes amis pour voir la France battre la Belgique, surement le match le plus dur d’entre tous. On est en finale!!

Mise en route difficile

Aïe … J’entends Anzhe en train de se préparer pour partir au travail, et j’ai l’impression que je devrais en faire de même, mais nos festivités de la veille ont eu raison de moi. Anzhe n’a pas l’air, lui aussi, d’être dans la forme du siècle.
On discute rapidement et je le convaincs de me laisser ses clés pour la journée et lui rendrais plus tard dans l’après-midi. Je m’accorde une heure et demi de repos supplémentaire avant de me préparer et sortir à la rencontre des supporters français pour mon rendez-vous avec FIFA TV.

Place Rouge, 11h30, dans le lobby de l’hôtel Four Seasons, après avoir passé la sécurité qui me scrute étrangement, je rencontre Antonin et Marlène.
Marlène, la vingtaine, vient de Marseille, tout comme moi, et voyage tout seul pendant cette coupe du monde depuis 10 jours maintenant et profite de l’évènement au gré des rencontres.
Antonin a une société de pâtisserie française à Washington DC, et son frère et lui ont fermé boutique pendant la coupe du monde.
Nous partageons nos parcours respectifs et je leur en dit un peu plus à propos du concept de Freecouch4fans, et je me fais dire qu’eux aussi ont dormi dans des auberges de jeunesse et lorsque les prix étaient trop chers s’en sont remis aux sites de freecouching, notamment à Nizhnyi Novgorod ou les prix avaient flambés.

 

Michael m’appelle alors et nous nous rejoignons au Starbucks au coin.  On nous offre du café et nous commençons à être briefer. Nous allons donc rentrer dans la voiture de la FIFA, bourrée de caméra et chanter jusqu’à en perdre la voix ! Nous nous accordons donc sur les chansons et les répétons, et à ce moment-là, sentant la montée d’adrénaline j’oublie complètement le manque de somme et ma possible gueule de bois. C’est parti !

Freecouch4fans and the FIFA TV car

 

Après avoir tout donné dans la voiture, je me sens en pleine forme et affamé. J’écris à Jay et lui dis de me rejoindre dans un café proche de la place rouge, près de la fameuse Nikolskaya. Après avoir commandé un club sandwich et de l’eau pour terminer mon processus de récupération, il arrive accompagné de son collègue Peter.
Nous faisons connaissance et discutons de notre parcours respectif durant cette coupe du monde, Ils sont super sympas et nous prenons nos aises très rapidement. Après avoir passé 2 heures à discuter nous sortons donc trouver un endroit approprié pour filmer l’interview

Freecouch4fans and Goal.com

Après avoir hésité longuement à s’installer sur la Place Rouge, nous nous décidons donc de trouver un bar lounge cosy avec notamment, devinez quoi, un superbe canapé !
Après l’interview, nous finissons nos bières et prenons un selfie ensemble afin d’immortaliser ce moment, nous nous promettons de rester en contact, puis vient le moment des au revoirs.

Je suis tellement en retard ! je retourne aussi vite que possible chez Anzhe, qui est apparemment rentré assez rapidement prétextant ne pas se sentir bien, récupère mon sac et pars pour rencontrer Svyat mon hôte de ce soir. Svyat avez répondu à mon appel sur Twitter grâce à notre hashtag et je suis assez curieux de savoir comment il l’a connu.

C’est parti, 45 minutes de métro pour rejoindre la banlieue moscovite, s’en suit 15 minutes de marche pour rejoindre l’appartement de Svyat. Il m’explique que lors de mon premier séjour, il nous avait vu et sa femme avait pris une photo avec le drapeau Freecouch4fans et c’est comme ça qu’il a connu notre initiative et s’est tout de suite dis prêt à aider quelqu’un si jamais quelqu’un était dans le besoin.

Freecouch4fans host

Je lui explique en rentrant chez lui que j’ai un match de football de prévu par Sergey (rencontré durant mon premier séjour) et lui propose de se joindre à moi. Il ne jouera pas mais son ami Misha, qui passera la soirée avec nous jouera peut-être. Son ami arrive, nous nous saluons brièvement et nous grimpons dans leur Lada, la symbolique marque de voiture soviétique et conduisons environ 15 minutes pour rejoindre le stade.

N’étant pas dans la forme de ma vie, après 5 jours complètement fou, J’arrive tout de même à ne pas être complètement ridicule et l’aide de Misha à la mi-temps nous a beaucoup aidé. Nous nous félicitons tous puis Svyat, Misha et moi passons au supermarché pour acheter à boire et à manger pour ce soir et rentrons chez lui. Malgré mon épuisement général, je réussis à rester debout jusqu’à 2 heure du matin à parler de nos vies et de nos cultures mutuelles. Je lutte vraiment pour garder les yeux ouverts et finalement m’excuse pour aller dormir, ma dernière nuit du séjour.

Freecouch4fans host

Dépenses du jour:

  • Football : 1700 RUB, 21.4 EUR
  • Transport : 55 RUB, 0.7 EUR
  • Repas et boissons : 2400 RUB, 30.2 EUR

Total: 4155 RUB, 52.4 EUR

 

Fière Russie – Jour 3 et 4

 

7h, à chaque matin sa vérité. Cette fois-ci je décide de complètement ignoré mon réveil et accepte les consequence possibles, malgré qu’Andrew ait voulu me réveiller pour que j’aille prendre le train. J’ai besoin de me reposer.

11h30, encore fatigué mais près à commencer la journée, je sors de la chambre et Andrew m’accueille, l’air inquiet, et m’informe rapidement qu’il n’y a plus de train gratuit pour aujourd’hui, que sa mere et lui avait passé la matinée à essayer de me trouver une solution de secours. Je me sens un peu bête car je savais qu’en restant au lit ma seule autre option serait de payer mon billet de train, mais ils ont passé leur matinée à essayé de me trouver une alternative, pas cool de ma part.

En prenant mon petit déjeuner, je commence donc à regarder les possibilités restantes, très limitées et réussi à acheter ce qui devrait probablement être le dernier billet pour un montant assez important (~65€) qui me permettait d’arriver à temps à Moscou.

En effet, je dois arriver au plus tar chez Anzhe une heure avant le début du match (Russie – Croatie), il m’emmène dans un bar avec ses amis voir le match.

Je dis aurevoir à Andrew qui me ramène jusqu’à la gare de N.N et lui offre la plupart des mes accessoires de supporter français, ainsi que mon drapeau Freecouch4fans avant de monter dans le train, super comfortable et cher mais tellement mérité.

Il pleut des cordes à Moscou et Anzhe et moi devons accélérer le pas pour arriver chez lui, dans l’hyper centre de Moscou a 7 minutes à pied de la Place Rouge, afin de ne pas être complètement trempé. Je dépose mes affaires rapidement et nous nous dirigeons vers le bar pile a l’heure pour le coup d’envoi.

L’atmosphère est électrique et le match animé, la Russie mène au score par 2 fois mais la Croatie joue avec son coeur et ses tripes et réussi à revenir au score a chaque avant de sceller le sort de la Russie durant les tirs au but. Le pays est en larme sachant qu’ils ont frôlés les demi-finales mais est fière de leur héros que l’on attendait pas a ce stade de la compétition et dont le jeu était relativement plaisant.

Anzhe et moi rentrons donc après une longue nuit et décidons de profiter du lendemain afin de mieux apprendre à se connaître.
2eme nuit d’affilée plutôt longue, je me sens presque en vacances !

Nous allons déjeuner dans un restaurant du coin et passons une la plus grande partie de l’après midi à échanger à propos de nos vie respectives, carrière, façon de penser etc.
Anzhe est Slovène de Ljubljana, a 31 ans, vit depuis plus de 3 ans en Russie et travaille dans l’industrie pharmaceutique comme j’ai pu le faire par le passé.
Nos échanges nous mèneront dans un autre bar ou nous continuerons jusqu’à très tard dans la nuit. Et dire que je me remettais a peine du manque de sommeil des mes premiers jours !

En effet demain Anzhe travaille et j’ai moi-même une longue journée qui m’attends.
Je dois rencontrer Jay de Goal.com et vu la proximité de la demi finale France – Belgique, Michael de la FIFA que j’ai rencontré lors de mon premier séjour m’a rappelé durant la soirée.
Il veut faire le tournage demain avec 3 fans français que Byllel mon associé a pu trouver en 2 temps, 3 mouvements depuis chez lui dans le sud de la France.

Dépenses du jour:

Jour 3

  • Train ticket: 5000 RUB – 63.7 EUR
  • Repas et boissons: 4460 RUB – 56.8 EUR

Jour 4

  • Repas et boissons: 7100 RUB – 90 EUR

Total: 16560 RUB – 210 EUR

Une journée rempli d’émotions

*Alarme qui sonne en fond*
Je me reveille étrangement assez rapidement afin de l’éteindre et vais prendre ma douche puis me preparer, avant de dire aurevoir discrètement a mes hôtes, toujours a moitié endormi, qui m’ont offert leur canapé gratuitement pour la nuit and je les remercie pour leur aide. Ile st 5h39 du matin et j’ai dormi 2h30.

Je monte dans mon train sans accroche après avoir récupérer mon bagage à la consigne et commence mon trajet de 3h30 dans le train gratuit mis à disposition par la Russie pour les fans autour des matchs. Je réussis meme à me reposer dans le train malgré que je n’aie pas de place assise en me serrant dans un compartiment à bagage.

Andrew est en face de moi, dans le hall de la gare. I a tout juste 18 ans avec des traits de poupons russes et parle un anglais plus que correct. En m’emmenant chez lui, j‘en apprends un peu plus sur lui, il est étudiant en informatique dans une université de Moscou mais séjourné chez ses parents a Nizhny Novgorod pendant les vacances d’été et plus important c’est un fan de football et du club local FC Olimpies, anciennement FC Volga et récemment renommé en FC Nizhny Novgorod évoluant en seconde division russe. Je lui explique le principe de Freecouch4fans et il semble super emballé, d’autant plus que lui-même souhaité héberger un supporter pendant la coupe du monde. Naturellement nous décidons d’en faire notre ambassadeur à N.N et d’être notre premiere recrue.

 

 

Notre trajet en bus se termine quelque 30 minutes (!) plus tard, et durant celui-ci, je prends la mesure de Nizhny Novgorod, plus de 2 Millions d’habitants, dont je n’avais jamais entendu parler, ou 2 fleuves dont la Volga confluent. Nous arrivons donc dans la périphérie de N.N dans une zone tout à fait typique des zones résidentielles russes, avec des tours a perte de vue et qui ressemble énormément aux ghettos de Marseille. C’est cependant la que s’arrête la comparaison.

Freecouch4fans

J’entre dans un appartement charmant et bien décoré et je suis accueilli par un « bonjour » exprimé dans la langue de Molière par la mère d’Andrew, d’une manière quasi solennelle, et me fais dire 1 seconde plus tard que des plats traditionnels avait été préparés spécialement pour ma venue. Transe.

 

 

Je me rends rapidement à l’évidence que tout cette générosité se doit d’être rendu si je veux pouvoir être capable de me regarder a nouveau dans la glace et décide d’emmener Andrew au match avec moi. Il est sur excité mais nous avons maintenant une mission à remplir, lui faire faire un Fan ID et lui trouver un billet, sachant que je dois rencontrer un journaliste pour un interview et le match commence dans 2 heures. Le temps est compté.

 

 

Coup de bol, né sous la bonne étoile, ne reculant devant rien, appelez ça comme vous voulez mais tout s’est bien passé et nous avons même eu le temps de nous prendre des bières et d’arriver à nos places pour écouter les hymnes nationaux et profiter du match. La France gagne un match musclé mais tout en laissant une impression de maitrise durant la majeure partie d’une rencontre dont Cavani était absent.

 

2-0, l’atmosphère est bon enfant et très prenante alors que les fans français se rassemble en chantant pendant leur sortie de l’enceinte de la Volga. Après qu’Andrew et moi nous nous soyons rejoints à notre point de rendez-vous, nous marchons désormais en direction du centre ville de N.N et faisons 3 rencontres importantes :

  • Jay, un journaliste britannique travaillant pour Goal.com qui cherchait à récolter les impressions a chaud des fans. Il réalise alors rapidement qu’une meilleure histoire est à raconter. Nous échangeons nos numéros et nous mettons d’accord pour une rencontre dans les prochains jours sur Moscou.
  • Faisal et Ali, 2 fans de football supportant aujourd’hui la France avec qui nous nous entendons tout de suite très bien et commençons à échanger nos expériences communes.

 

Nous passons donc tout les 4 le reste de la soirée ensemble, dinons et faisons la fête avec les locaux ainsi que les fans de football du monde entier jusqu’a 2 heures du matin lorsque mon corp me rappelle de ses limites et des épreuves à venir. Bien qu’Andrew soit en train de se régaler, il se decide (déçu) à me ramener chez lui, vu que je dois me réveiller a 7 heures afin d’essayer d’attraper le train gratuit pour Moscou.

 

Dépenses du jour

  • Transport : 55 RUB, 0.75 EUR
  • Repas et boissons : 4400 RUB, 56.2 EUR
  • Je ne compte pas ici le billet pour le match mais j’additionnerais tout a la fin

Total : 4455 RUB, 56.9 EUR

Changement de plan !

1 heure, voilà ce que j’ai réussi à dormir pendant le vol, et une longue journée m’attends. Je ne suis cependant pas trop inquiet, je devrais pouvoir me reposer dans le train jusqu’à Nizhny plus tard dans la journée

En descendant de l’avion, je passe tranquillement la douane utilisant mon Fan ID pour la deuxième fois, bien que je sens les douaniers un peu hésitant en voyant mon deuxième séjour en l’espace de 20 jours. Mais la Russie est définitivement ouverte vers le monde pendant la compétition, Vladimir a tout fait pour.

Première mauvaise nouvelle, en me connectant au wifi, je reçois un message du vendeur de billet qui m’annonce qu’il me laisse tomber, mais me donne une adresse où trouver des billets.

J’attends quelques heures a l’aéroport vu qu’il est trop tôt pour faire quoi que ce soit, et me décide à prendre la température dans le moyen de transport le moins cher possible. Je monte dans le bus à 5h30 puis après un changement pour le métro, j’arrive à la gare de Kurkskaya.

freecouch4fans

En arrivant au guichet, on m’informe de mes options, soit je monte dans le train partant dans 15 minutes pour Nizhny, soit je devrais attendre demain pour le prendre. N’ayant que des information sur comment trouver un billet à Moscou je décide de ne pas prendre de risque et de prendre le train le lendemain. 2 heures plus tard, aux alentours de 9h30, on me donne enfin mon billet de train gratuit partant pour Nizhny le lendemain matin, jour du match à 7h.
Deuxième mauvaise nouvelle, je ne sais pas où passer la nuit de ce soir.
J’ai cependant reçu entre-temps une réponse positive de Andrew qui m’hébergera donc à Nizhny pour 2 nuits, aujourd’hui (sic) et demain soir.

Apres m’être débarrassé de mon gros sac de voyage à la consigne, je me rends a l’endroit indiqué par mon revendeur supposé afin de trouver un billet. 5 minutes après être arrivé, j’ai mon billet pour le match en main, moins cher que le prix FIFA (200 dollar contre 250), à peine négocié par le revendeur a qui il en restait au moins une vingtaine (!), enfin une bonne nouvelle !

Il est 10 heures, je suis exténué et n’ai nulle part où recharger mes batteries. Je me rends compte qu’’il faut que je reste en mouvement et me décide à aller visiter le parc Gorky environ 15 minutes de là où je me trouve. A peine arrivé, mon plus grand rêve du jour se réalise, des poufs géant en plein soleil !

freecouch4fans freecouch4fans

Je me réveille 30 minutes plus tard avec le tournis, mais me sentant rapidement beaucoup mieux je me mes a envoyer des messages sur les réseaux sociaux et autres sites de freecouching afin de trouver un hôte pour la nuit et le reste de mon séjour.

3 heures plus tard pendant que je mange mon déjeuner, je recois des réponses qui valide l’ensemble de mon séjour , 4 nuits à Moscou, et 1 a Nizhny déjà validée. En voilà des bonnes nouvelles !!!

Mon premier hôte, est français, et vit dans le centre près de la gare de Kievskaya. Je le rejoindrai vers 18h et vais pendant ce temps continuer de visiter la ville, et trouve même le temps de m’acheter un souvenir de mon périple.

freecouch4fans

Sebastien m’accueille à l’entrée de son bâtiment et après m’avoir présenté son colocataire, part faire quelques courses. Ni une ni deux, je me mets sur le canapé et dors une heure. Mon salut.

Où suis-je ? Qui me parle ? Ah oui, ça me reviens, il y a 24 heures, j’étais à Zurich et je suis maintenant assis sur le canapé d’un total inconnu. Il m’offre à manger à présent, Salut numéro 2, et de la très bonne nourriture locale, du Plov ! Me sentant maintenant de mieux en mieux, nous apprenons a nous connaitre, mon hôte et moi ainsi que son coloc tout en buvant de la vodka, beaucoup de vodka !

Avance rapide, après avoir été dans une boite de nuit avec le coloc en question et lavoir presque perdu sur le retour, je me couche a 3h du matin avec l’alarme réglée pour 5h30 le lendemain matin.

Une nouvelle longue journée en prévision

Dépenses du jour:

  • Carte Sim 8 Go : 700 RUB, 9 EUR
  • Transport: 110 RUB, 1.5 EUR
  • Billet de train: Gratuit
  • Consigne bagage: 500 RUB, 6.4 EUR
  • Repas: 1910 RUB, 24.6 EUR
  • Je ne compte pas ici le billet pour le match mais j’additionnerais tout a la fin

Total: 3220 RUB, 41.5 EUR

 

En partance pour 6 jours en Russie sans hébergement, sans transport et sans billet

Je me présente, Mathieu, 30 ans, orginiaire de Marseille, France, assis à l’aéroport en face de la porte d’embarquement partant de Zürich pour Moscou. La journée d’aujourd’hui fut riche événement, avec peu de sommeil, ayant pris mes billets d’avion ms sur un coup de tête a 3 heure du matin en partance pour Moscou le même jour a 10 heure du soir.

Cette aventure a commencé il y a un peu plus d’un mois lorsque mon ami, et maintenant associé, et moi-même decidions de créer Freecouch4fans. Passionné de sports ainsi que d’entreprenariat, professionellement a la croisée des chemins, cette idée etait née a un moment opportun, qui avait un gout de destinée.

En effet, inspiré par les événements terrible de Dortmund (contre Monaco en 2017) et ceux dabord revoltants puis ensuite inspirant grace a l’entraide entre fans, nous decidions alors de structurer ce que nous pensont être une nouvelle forme de consommer du sport, plus éthique, plus responsable et plus humaine.

Pendant le mois précédent nous avion donc fait led preparatifs nécessaires a la creation de notre projet, le champ d’action, creation de notre logo, de nos moyens de communications, de notre site web ainsi que de nos reseaux sociaux, etape cruciale pour exister de nos jours dans l’esprit des consommateurs. Nous nous etions en effet embarquer sur un premier voyage a Moscou au debut de la coupe du monde We already embarked on a first trip to Moscow de 6 jours duquel nous simme revenu avec de merveilleux souvenirs.

Cette fois ci, cependant, les enjeux sont bien différents. Bien que notre premier voyage fut rempli de bon retours et d’enthousiasme autour de notre projet, ce sera la premiere fois que nous en feront l’expérience par nous même. Je n’avais donc aucune idée du bon déroulement du séjour mais je savais quel etait l’objectif a remplir:

Trouver des hôtes, de préférence fans fe football pour m’héberger, et vivre une experience complètement inédite le tout de la facon la.moins chere possible. Je tiendrais donc a cet effet un journal quotidien ainsi qu’un de mes dépenses.

Retour a la réalité, j’atteris donc a Moscou demain a 2.30 du matin autrement dit peu de sommeil prévu, 3 heures dans le meilleur des cas et je prevois d’attraper le train dans la journée pour Nizhny Novgorod.

Malgré le côté totalement improvisé de ce séjour, j’ai tout de même essayé de preparer au mieux mon arrivée, étape clé pour le bon deroulement du séjour, le match ayant lieu le le demain de mon arrivée a 400 km de Moscou
J’ai donc envoyé quelques demandes d’hébergement a Niznhy sur des sites de freecouching et sur les reseaux sociaux pour acheter un billet pour le match France – Uruguay et me trouver un hébergement pour 2 nuits.

Le résultat est pour l’instant nul:
Je n’ai pas réussi a reserver de billet de train gratuit ou payant d’ailleurs en ligne et je n’ai a cet instant qu’un contact sur facebook pour un billet, en somme rien de prometteur.

Je m’attends de toute facon a ce que ce soit un voyage du type system D et je devrais arriver a me debrouiller afin de franchir ces obstacles.

J’embarque a présent dans l’avion avec une étrange sérénité tout en sachant que rien ne sera facile.